O'zons

Forum


Courrier des lecteurs


Pour réagir, critiquer, encenser, ne pas être d’accord, bref ouvrez vos gueules sur les réseaux sociaux facebook

@ozonsinfo sur Twitter

11 juillet 2014 à 10h22min / gnagt15 Au moyen de quel outil avez-vous construit cette page, Mille merci .

SPIP 1.9.2d. Merci à vous

19 juillet 2014 à 00h36min / tcqog81 J’ai envie de faire remarquer par cet avis personnel que je suis content de la modération de ce site. C’est rare mais les commentaires évitent d’être pourris par du spam et on peut donc tenir un vrai débat. Merci à vous c’est réconfortant.

bonjour, tcqog81, (quel prénom bizarre) merci de votre message qu’il soit au premier ou au deuxième degré. La réponse c’est qu’il n’ y a pas de modération pour l’instant, la consultant rarement suite au manque de commentaires des internautes. Une attention plus régulière y sera portée.

Droit à la niaiserie (Mai 2009)

Salut, […] [suite à] l’article "Pascal Obispo, le trou du cul plaqué or", j’ai une petite réflexion qui m’est venue, et comme ça fait excessivement longtemps que je n’ai pas couché mes idées par écrit, je me livre à un petit essai... qui se révèlera certainement pas très concluant. Mais bon, je me dois de défendre honteusement les fans de Pascal Obispo et autres Calogéro, bien qu’il me coûte. En effet, je ne peux pas me qualifier de "fan" inconditionnelle de ces interprètes à guimauve, et d’ailleurs j’en aurais bien trop peur, sous peine de recevoir par la poste un seau de vomi de cochon d’inde ou de trouver devant ma porte un papier journal qui brûle, de la part de la rédaction de O’zons. Mais, est-ce un devoir de rechercher forcément l’élitisme en matière de musique, ne pouvons-nous pas nous satisfaire d’un flot de paroles qui veulent plus ou moins rien dire, ou remplies de coquilles vides comme un cendrier après un apéro fortement arrosé ? En effet, je me surprends à chantonner "la la la" lorsque j’écoute la seule radio que je puisse capter dans mon petit coin de campagne, sans connaître la signification des paroles (ni la chercher), et sans non plus m’interroger sur la profondeur (parfois inexistante mais à ce moment là, ça saute aux yeux) des accords et arrangements musicaux du morceau diffusé. Alors, suite à la lecture de votre article, me vient une question : serais-je une de ces mélomanes mange-merde, qui se laissent éclabousser (voire noyer) par le flot « lucratique » des produits marketing des Majors ? Alors en effet, je n’irai pas acheter le CD de Pascal Obispo (ou Obispette), j’ai mieux à dépenser, mais je pense qu’il faut que ça existe aussi, pour faire chantonner la ménagère sous la douche et faire lever les bras des gens en discothèque, à moitié bourrés, qui à ce moment ne pourraient de toute façon, pas comprendre des pensées plus subtiles... Alors, je prône le droit à la niaiserie !!! Il serait bien de penser à plus de diversité dans les programmations de radio longues ondes, je ne pourrai pas nier que le zapping entre les différentes stations de radio s’apparente à du copier-coller, mais merde si j’ai envie de chanter aussi faux que possible "la la la" pour emmerder mon pommeau de douche, je ne voudrais pas le faire sur du hard rock hargneux mais plutôt avec une chanson guimauve bien dégoulinante chantée par Obispo !!!! Oui, Monsieur, c’est aussi ça que les gens veulent !!! De la guimauve, parce que leur vie, dure, pourrie et terne n’a pas besoin d’être enterrée par des airs de musiques assassins qui offensent leurs oreilles dès le levé... Voilà pourquoi j’écris ce bout de texte sur le droit à la niaiserie, à Calogero et au trou du cul plaqué or de Pascal Obispo !!

Amandine Contreau

Salut Amandine, voilà une lettre remplie de franchise et d’humour. On s’est bien marré, il faut l’avouer. On reconnaît même, (c’est Noël) que tu développes un argument intéressant, on a failli être convaincu et se pencher avec enthousiasme sur l’œuvre ultime de Pascal. Quoi qu’il en soit, je précise que, premièrement, on reproche surtout à ce mec de mépriser ses fans et de ne rechercher que l’argent au détriment de la musique, ce qui est regrettable pour un musicien. Ensuite, sur l’aspect musique, même si je m’interroge sérieusement sur la santé mentale des fans d’Opispo (desquels visiblement tu ne fais pas partie), je respecte néanmoins leur droit d’avoir des goûts de chiotte. Enfin, pour terminer, et bien qu’effectivement j’ai un goût prononcé pour le Hard Rock, je ne demande à personne d’en faire autant, et pense que beaucoup d’artistes de styles divers et variés sont très bons. En tous cas, merci de ton soutien et de ta réaction, qui nous permettra d’inaugurer le courrier des lecteurs, car visiblement nos lecteurs (nous en avons quelques uns), ne sont pas très bavards sur leurs impressions (lâchez-vous, donnez votre avis !)

Mathieu Tournié