O'zons

Franz Ferdinand, Bruce Springsteen



FRANZ FERDINAND : Tonight : Franz Ferdinand

Les écossais au son so british, (entre Beatles, Morrissey et New Order, avec un soupçon de Funk et de Disco), nous livrent 12 titres toujours aussi inspirés, qui coulent avec fluidité dans les oreilles. Comme à chaque album, et malgré quelques titres moins accrocheurs, Franz Ferdinand nous balance son rock de discothèque (avec quelques nouveautés sonores, ici), ses riffs groovy, ses mélodies percutantes et sa section rythmique entêtante, par des missiles d’environ trois minutes. Bien que loin d’être révolutionnaire, chaque chanson reflète une structure impeccable et remplit son office : faire bouger frénétiquement nos têtes et nous filer illico la banane. À noter : l’album est en écoute complète et gratuite sur le My Space du groupe.

BRUCE SPRINGSTEEN : Working On A Dream

Oui, le boss est de retour et nous livre un nouvel opus chaleureux, aux textes toujours aussi incisifs. Quelques morceaux sublimes, comme toujours, le genre de mélodies qui tirent des larmes après avoir hérissé de frissons l’épine dorsale. Le conteur de l’autre Amérique sait encore nous émouvoir. Malgré tout, on peut être moins séduit par les dérives Country de certains titres et regretter les solos de guitare explosifs, les envolées au saxo et les nappages caressants de synthétiseurs, si caractéristiques du E Street Band, qui, bien que présents, laissent parfois la place aux slide guitars et à la gratte acoustique. Au-delà de ces légers et très subjectifs écueils, Bruce est toujours là, avec sa poésie urbaine, sa voix chaleureuse et ses mélodies déchirantes. Working On A Dream, reste un grand album de Pop et de Rock, là aussi gratos sur My Space.

jeudi 29 janvier 2009